Culture

La Thuringe possède une densité culturelle comme aucune autre région d’Allemagne. Le pays entier abonde de forteresses, châteaux, jardins et monastères historiques. Plus de 30.000 monuments architecturaux et artistiques auxquels s’ajoutent 3.000 sites classés, font la réputation de la Thuringe comme paysage mémorial. Les arts et la culture ont marqué l’histoire de la Thuringe et créé son identité contemporaine.

La Thuringe est le berceau de l’art classique. Dans un contexte exceptionnel, la fondation classique de Weimar aligne les musées d’art et de la littérature, maisons de poètes et châteaux princiers cernés de magnifiques parcs de verdure. Le patrimoine de Goethe et de Schiller y jouit d’un soin permanent. Les collections réunies en plus de 4 siècles révèlent une diversité unique au monde. Parmi les plus beaux sanctuaires de l’époque, il faut citer le musée national Goethe, la maison d’habitation de Schiller, le palais Wittum, la bibliothèque de la duchesse Anne-Amélie, l’archive Goethe et Schiller, l’archive Nietzsche et le domaine Wieland à Ossmannstedt.

Les photos ont été remises à titre gracieux à thueringen.de par la fondation classique de Weimar et la municipalité d’Erfurt.

Cette terre culturelle qu’est la Thuringe comprend aussi un paysage muséologique né au fil des âges et que des créations nouvelles sont venues étoffer ces dernières années. Ainsi, il existe 180 musées réputés collectionner des trésors artistiques et culturels d’audience internationale, nationale et régionale. Par ailleurs, la fondation des mémoriaux de Buchenwald et Mittelbau-Dora s’est donnée pour vocation d’entretenir le souvenir, de documenter et d’étudier les crimes commis dans ces deux camps de concentration.

Un coup d’œil sur la carte prouve que la Thuringe possède en Allemagne le plus dense réseau de théâtres et d’orchestres de tous les Etats fédérés. Cette diversité culturelle se doit d’être préservée et entretenue.

De par ses nombreux festivals de musique annuels, la Thuringe s’est fait un nom ces dernières années : en été, le festival de la danse et du folklore attire les foules à Rudolstadt. Parmi les temps forts du calendrier culturel de l’Etat libre, il convient aussi d’évoquer l’arène de la culture à Iéna, la fête de l’art à Weimar, les semaines thuringiennes de Bach et l’été thuringien de l’orgue.

Les 340 bibliothèques publiques et les archives d’Etat de Weimar, Rudolstadt, Meiningen, Altenbourg, Gotha et Greiz offrent à chacun un large accès à la culture de notre région. Nos bibliothèques scientifiques constituent un domaine de prédilection pour les férus de la recherche. A titre d’exemple, citons la bibliothèque universitaire et régionale de Thuringe à Iéna, la bibliothèque universitaire et de recherche d’Erfurt/Gotha et les bibliothèques des écoles supérieures. L’Etat libre a fait de la conservation et de l’entretien des trésors culturels et autres richesses inestimables de la Thuringe un challenge perpétuel au profit des générations futures.