Politique économique

Sans être achevées pour autant, les mutations touchant la morphologie économique de la Thuringe sont déjà très avancées. Conscients de cette évolution, le gouvernement régional a mis en avant de la politique économique, des programmes de croissance et d’emploi visant à dynamiser le développement économique. Il s’agit d’exploiter les réserves économiques de toutes les régions de l’Etat libre. Le gouvernement régional s’emploie à fond et de manière ciblée pour renforcer la position de la Thuringe comme site dynamique et innovant des activités économiques où il vaut la peine d’investir et de vivre. Dans cette conjecture, accroître l’attractivité de la Thuringe comme site pour de nouvelles implantations est un objectif aussi valorisant que le suivi des créations d’entreprise et l’amélioration des conditions de croissance pour les entreprises déjà en place.
 

Les facteurs particulièrement privilégiés dans la politique économique de la Thuringe :
  • Accroissement des activités de R&D chez les PME surtout, notamment par des structures performantes de recherche et de la technologie, l’encouragement des clusters innovants et des fondations d’entreprise ainsi que le soutien de tous les projets associés et d’entreprenariat,
  • Encouragement des initiatives à l’investissement dans les activités manufacturières,
  • Renforcement de la compétitivité des petites et moyennes entreprises, notamment par l’octroi de prêts à faible taux d’intérêt, mesures promotionnelles visant à consolider la base de capital propre et offres conseil,
  • Obtention d’un haut niveau de qualification de la main-d’œuvre par des programmes ciblés au niveau de la formation initiale et continue,
  • Garantie d’un approvisionnement en énergie stable, à prix raisonnable et respectueux de l’environnement,
  • Perfectionnement de l’infrastructure afférente à l’économie, orientée sur les besoins,
  • Meilleure exploitation des ressources liées au tourisme.